-------------------------


La page de présentation
de mon ex-candidature
(démissionnaire)
des législatives 2017

avec son programme proposé :
Cliquer ici !


-------------------------


Le sommaire
des articles proposés



-------------------------



Revoir ma page
des résultats de campagne
des sénatoriales françaises
dans le Jura en 2011

le bonheur national brut

Cliquez ici !


-------------------------


Revoir ma page
des résultats de campagne
des élection européennes de 2014
dans le Grand Est de la France

Lire ici !

Elections européennes de 2014

-------------------------




Pistes de réflexions pour le futur :


“La fin de la faim !”

 
À propos de la nécessité de réviser
nos modes de vies,
décroissance au Nord,
aide au développement au Sud,
permettant de favoriser
la dénatalité mondiale,
en favorisant une alimentation
plus végétarienne…


 
les animaux ont aussi un cœur !
Cliquez ici !




-------------------------



“Ma vision de la France !”

“ La France telle que je la conçois
pour son futur lumineux ! ”

par
Pierre Sarramagnan-Souchier,
ex-candidat (démissionnaire)
dans la 7e circonscription
des Français de l'étranger


Cliquer ici !

la France et ses annexes d'Outre-Mer


--------------------------


“Une société sans taxes,
sans TVA et sans impôts,
c’est possible !”


par
Pierre Sarramagnan-Souchier,
ex-candidat (démissionnaire)
dans la 7e circonscription
des Français de l'étranger


Cliquer ici !


Incroyable !

--------------------------


“ Ma réponse face au terrorisme d'Etat français ”

par
Pierre Sarramagnan-Souchier,
ex-candidat (démissionnaire)
dans la 7e circonscription
des Français de l'étranger


Cliquer ici !



rizière au Laos


--------------------------

“ Pourquoi j'aurais probablement été
un député fictif ! ”


par
Pierre Sarramagnan-Souchier,
ex-candidat (démissionnaire)
dans la 7e circonscription
des Français de l'étranger


Cliquer ici !


la volaille dans l'hémicycle parlementaire

--------------------------
 

“ Je ne vous aurais fait
aucune autres promesses ! ”


par
Pierre Sarramagnan-Souchier,
ex-candidat (démissionnaire)
dans la 7e circonscription
des Français de l'étranger


Cliquer ici !


Pierre Sarramagnan-Souchier

--------------------------
Création du site : 13 février 2017,
dernière modification de la page : le 9 mai 2017,
Contact webmaster -
-------------------------



Élections législatives françaises des 11 et 18 juin 2017 :

 
La page de campagne de Pierre Sarramagnan-Souchier,
ex-candidat (démissionnaire) du Mouvement éco-citoyen #100%
avec l'Alliance écologiste indépendante
pour la 7e circonscription des Français de l'étranger.
 
“ La voiture !
Une solution pour freiner
son expansion… ”

élections législatives 2017 carte de la 7e circonscription des Français de l'étranger

Les voitures invendues…

Où finissent les voitures invendues ? Voici les images impressionnantes des cimetières de voitures :

http://www.curioctopus.fr/read/9008/ou-finissent-les-voitures-invendues--voici-les-images-impressionnantes-des-cimetieres-de-voitures

Chrysler et Land Rover sont restés des années avec des invendus sur les bras et les ont probablement refourgué à perte
mais il est en effet fort probable que la photo ci dessus ne représentent que des voiture en attente de livraison.
Toujours est-il que le problème de surproduction est cyclique en système libéral
et que nous le vivons actuellement suite à la crise et à la politique d'austérité évidemment
mais aussi pour compenser la baisse tendancielle du taux de profit.


L'écologie et la voiture…
Une contradiction avec le concept même du capitalisme !

Qu’elle soit à essence, à gaz, à électricité, le concept est le même :
Vendre pour le profit !

Peut-on se battre contre cette industrie mortifaire ?
 

La question en fait est : “Que peut faire une écologie saine devant les prédateurs du capitalisme ?” (Hélas ! Je crains que nos n’ayons déjà la réponse…)

Selon Karl Marx, la recherche incessante du profit et de la valorisation du capital, incite à produire toujours plus alors que la consommation reste limitée. Lorsque la surproduction apparaît, il faut réduire la production et donc imposer le chômage partiel et des licenciements. Des entreprises font faillite, les actions chutent en bourse, le chômage explose et la surproduction s’étend. Les plans de relance et les aides de l’État ne font que limiter la casse car les crises résultent des contradictions inhérentes au capitalisme.
 
Alors ! Tout serait-il définitivement plié ? N'y aurait-il donc aucune solution viable pour l'écologie et le respect du sens de la vie en communauté ?

Que devrait-on dire quand l’on constate les 3 500 décès et 14 000 accidentés à vie annuel sur les routes de ce même pays ?
Où sont les pétitions pour interdire l’usage de l’automobile ?
Pourquoi n’y a-t-il pas une seule démarche en ce sens ?
La réponse nous la connaissons…
 
Les dégâts énormes causés par la circulation routière : En une décennie, cela correspond tout bonnement à un taux équivalent à une guerre civile !

Alors comment se fait-il que personne ne se révolte ?
La réponse nous la connaissons aussi, hélas !

Mais vous allez me dire : Là vous y allez fort quand même !
On ne touche pas à la bagnole, même si l’on est écologiste !

Faut pas exagérer cher monsieur !
Et je vous répondrai : Et pourquoi pas !
 
En effet, je pourrais vous présenter un plan radical pour éradiquer les 3 500 décès annuels et les 14 000 accidentés à vie. (cf. : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/exces-de-vitesse-ces-elus-180843)
Tout simplement (si je peux m’exprimer ainsi !) en ayant le courage de prendre le mal à la racine et de l’éradiquer.

Il suffirait pour cela :

1 - De déclarer gratuit tous les transports en communs : Autobus, tramway, métro, chemin de fer, TGV et avion dans l'hexagone (uniquement). Cela inciterait alors les citoyens consommateurs à délaisser leur moyen de transport automobile privé. Oui je sais que cela va embarrasser l’industrie automobile qui va décliner dans ses superproductions de gâchis énergétiques. Mais ayons un peu de courage…

2 - D’interdire sur le territoire français toutes les compétitions automobiles (courses, circuits et rallyes) et toutes les compétitions de motos également. En effet, les dépenses et gâchis en matière énergétiques sont considérables.


Voilà un proposition iconoclaste mais courageuse.
Voilà en gros ce que je pensais sur le sujet de la voiture.

Bien courtoisement, avec franchise et loyauté, votre écologiste iconoclaste de service !
 

Pierre Sarramagnan-Souchier

Pierre Sarramagnan-Souchier, le 19 février 2017,

ex-candidat pour les législatives françaises de 2017
du Mouvement éco-citoyen #100%
dans la 7e circonscription des Français de l'étranger




 
————

Article également publié sur le site dédié à la vie sans voiture Carfree : http://carfree.fr/index.php/2017/02/20/la-voiture-une-solution-pour-freiner-son-expansion/



« Aucune cause n’est perdue tant qu’elle n’est pas abandonnée ! »