La page des révoltes
pages des révoltes
le sommaire des articles

index révoltons-nous

recommandez ce site !

Une solution pour la fin de la faim !

Dix-septième article :

boutique végan !
Symphonie végétarienne…
(17 photographies)

À propos de la nécessité de réviser nos modes de vies,
décroissance au Nord,
aide au développement au Sud,
permettant de favoriser la dénatalité mondiale,
en favorisant une alimentation plus végétarienne…


pomme

Bonjour à vous !

Comme vous le savez sûrement, à vouloir continuellement manger de l'alimentation à base animale, nous hypothéquons gravement l'équilibre de notre écosystème terrestre (en plus de notre santé !) et cela provoque un manque sérieux de céréales qui pourraient être utilisées pour la nourriture de nos frères humains qui seront plus d'un milliard à souffrir gravement de la faim (et de la soif) sur Terre pour cette année 2009.

Plusieurs articles et ouvrages s'en sont déjà fait l'écho. Je ne mentionnerai donc que : "Face à la croissance de la faim dans le monde, il est urgent d'adopter un mode de vie plus éthique" ou deux livres comme "La société de consommation face aux défis écologiques" et "Faire des enfants tue : Eloge de la dénatalité"

Ajoutons en plus à ce sujet le fait que nous pourrions résoudre ce problème de la faim dans le monde en augmentant le niveau de vie des pays défavorisée. En effet, il a été constaté que l'amélioration du niveau de vie permettait aux peuples nouvellement favorisés, de baisser leur taux de natalité sans heurts et brutalités contrairement aux politiques volontaristes et rigides de ces trente dernières décennies dans ces pays. On pourrait alors voir à l'échelon planétaire, une natalité basée sur une configuration de trois enfants par famille qui serait un niveau d'équilibre pour notre espèce sur Terre.

En distribuant les richesses, il est démontré par les experts internationaux de l'ONU, et des organismes écologiques que nous pourrions être sans problème majeur 11 milliards d'habitants si nous savions gérer nos richesses naturelles et les redistribuer de façon plus égalitaire en adoptant un autre mode d'alimentation qui ne soit plus majoritairement animal…

Il est vrai que cela implique une véritable révolution des mentalités des sociétés et met en jeux de futurs affrontements avec les forts lobbys des multinationales alimentaires et des métiers basés sur les circuits de la viande (bouchers, charcutiers, etc.). Mais c'est une question de courage si nous ne voulons pas nous entredéchirer dans les décennies à venir…

Et la lâcheté prouvée des politiques étant ce qu'elle est, il ne faudra compter que sur les sociétés civiles et ONG pour faire avancer ce débat et cette prise de conscience salutaire.

1 kg de viande demande 16 kg de céréales et 15 000 litres d'eau…


la consommation d'eau par aliments


Lire un article de juin 2012 sur ce sujet de la consommation animale :
Quand l’industrie de la viande dévore la planète : Lire ici !

En attendant cette réalisation optimiste, je vous propose ci-dessous, le regard d'un(e) illustre artiste inconnu(e) dont les œuvres photographiées m'ont été transmise par l'une de mes belles-sœurs qui les tenait de l'un de ses anciens professeurs qui lui-même l'avait reçu d'une autre personne qui ne savait pas quelle était le nom de cet(te) éminent(e) militant(e) de la cause végétarienne.

Ils ont donc tous vu le travail de l'artiste qui avait vu l'homme (ou la femme) qui avait vu l'ours, qui lui même avait aperçu l'homme ou la femme qui regardait l'ours… etc., et je crois deviner que son autoportrait doit être parmi ces photographies… Peut-être reconnaîtrez -vous cet(te) illustre inconnu(e) ?

Pour la petite histoire, je ne sais donc pas si ces travaux sont libres de droits. Je vous les présente uniquement pour servir la cause végétarienne. Si son auteur n'y voit pas d'inconvénients…

Voici donc une symphonie végétarienne pour notre plus grand plaisir…

Une petite note pour finir : Une étude comparative de l'anatomie et de la physiologie humaine tent à montrer que cette espèce est herbivore. Lire la traduction française des travaux de Milton R. Mills, M.D.



données de la FAO 2009 pour l'alimentation du bétail
Le rapport entre viande et céréales est le suivant :
Il faut au moins sept kilos de céréales pour fournir un seul kilo de bœuf,
quatre kilos pour un kilo de porc, deux kilos pour un kilo de poulet.

Source : F.A.O.

Infos, débats et alternatives sur : Le changement par la consommation.



papillon

main tendue

presse citron

pastèque

orange pressée

moutons

dauphin

œeuf maison

couteau dela faim

pied pain

poussette œuf

portrait pomme de terre

frontière

guitare

pastèque

cellulite

Voilà ! C'est fini !

Il nous reste à remercier cet(te) illustre artiste inconnu(e) pour sa démarche qui nous aidera à progresser vers le chemin végétarien !

Bien à vous !

Pierre Sarramagnan-Souchier, le 27 décembre 2008.

Liens utiles :

Association Végétarienne de France

Les recettes végétariennes (de Peta France)

Un article : Que pèse la vie d'un animal ?

Voir une page pour le constat après cette année 2008 : 2009 ? […!…]


Un article de juin 2012 sur ce sujet de la consommation animale :
Quand l’industrie de la viande dévore la planète : Lire ici !


Pour recommander ce site à des amis.
------------------------------------------------------------------------------------------

les animaux ont un cœur !

Actualité de 2014 :


••• La reconnaissance insuffisante de la cause animale •••
Le Président Français exclut un changement du statut des animaux

Mon commentaire du jour sur ce sujet :
On reconnait une civilisation à la façon dont elle aime et respecte les autres espèces…
Les Français comme d’autres, ne sont, dans leur grande majorité, que des bouchers sans aucun état d’âme…
Pourtant les animaux comme les humains élevés ont une âme…
C’est un constat et ceci n’est guère flatteur pour ces consommateurs de viande et donc de cadavres. Mais c’est ainsi…
Mais cela ne nous empêche pourtant pas de leur pardonner, car nous pardonnons aussi aux ignorants et aux imbéciles disent les sages… (Pour leur laisser une chance d’évoluer un jour !)

Pierre Sarramagnan-Souchier, le 21.02.2014.

Sources de l'information : ( ici ! et là ! )

une alimentation bio !


Signalons au passage que le Pape François dit non aux massacres des animaux pour Pâques (lire ici !)

La position d'un théologien sur ce sujet :
Commentaire du Révérend Emmanuel Briglia-Audibert sur Pâques :

“Permettez-moi, en tant que prêtre et théologien, d'apporter une précision : il n'est pas permis pour un Chrétien fidèle aux Saintes Écritures de céder à cette fausse tradition et de consommer de l'agneau pascal pour Pâques car depuis le sacrifice du Christ à la Croix, il est devenu le seul Agneau véritable et a donc, de fait, abrogé tous les sacrifices animaliers. Cette “tradition” n'a donc rien de chrétien, elle est là pour justifier les bassesses et les cruauté du ventre, elle relève bien au contraire d'une grave désobéissance aux lois divines de la Nouvelle Alliance énoncée par le Christ... j'ajouterai enfin, qu'il est du devoir de chaque Chrétien d'être végétarien et de ne contribuer en aucune manière possible à la souffrance animale...”

(Post original : lire ici !)


Le saviez-vous : “J'ai rejeté la viande depuis très tôt dans mon enfance et le temps viendra où les hommes, comme moi, regarderont le meurtre des animaux comme ils regardent maintenant le meurtre de leurs semblables.” Léonard de Vinci.

Le respect de la vie animale

condoléances animales

Léonarde de Vinci libère les animaux


végétariens célèbres
les végétariens célèbres…

la place de l'humain dans les vivants
La place de l'humain parmi les vivants…

http://fra.controlarms.org/pages/index-fra et enfants soldats                                

Dernière modification de la page : le 26 juillet 2015.
Pierre Sarramagnan - Souchier