Les pages des révoltes


pages des révoltes

le sommaire
des articles

index révoltons-nous



recommandez ce site !


                
Après le décès de Nelson Mandela

Quarante-cinquième article :

le monde du partage remplacera le partage du monde



“En Afrique du Sud,
l'apartheid justifiait-elle la lutte armée
et Nelson Mandela était-il une icône de la non violence ?


1 - Le refus de la lutte armée :
Amnesty International ne cautionna pas, le combat contre l'apartheid de Nelson Mandela par la lutte armée et c'est la raison pour laquelle cette organisation ne l’adopta pas comme prisonnier de conscience pendant tout le temps qu'il passera comme condamné à perpétuité parce qu’il ne rejetait pas la violence.  C'était un choix de cette organisation. On est d'ailleurs bien étonné de constater la récupération médiatique qui en a été faire depuis par cette organisation qui le présente comme une icône du combat pour les droits humains… Amnesty, lui attribuant même (une fois libre !) un lot de consolation en 2006 avec le prix d’« Ambassadeur de la conscience »… C'est sûr qu'à ce moment là, cela devait lui faire une belle jambe !

Desmond Tutu
Desmond Tutu, le combattant de l'apartheid à mains nues !

Toute autre est la démarche de l'archevêque Desmond Tutu qui prôna sa vie durant la non violence pour lutter contre l'apartheid. Sa démarche serait, elle plus dans le chemin d'un Mahatma Gandhi, s'il fallait faire un parallèle !
Reconnaissons à Desmond Tutu un tempérament assez particulier et un courage également hors norme pour avoir, lui aussi, réussi, à ne pas plier face à ces brutes épaisses pendant tout ce temps de l’apartheid (et en plus en échappant à plusieurs tentatives d’assassinat !)…

Mais chacun est libre de choisir le chemin qu’il veut faire s’il le peut et nous ne porterons pas de jugement de valeur sur tel ou tel combattant armé ou non violent. Il appartient à chacun d’être libre de faire sa démarche et d’en assumer les inconvénients…

Nelson Mandela et les Palestiniens
Nelson Mandela, le combattant de l'apartheid avec la violence armée !

2 - La justification du combat de la lutte armée :
Mais pour comprendre l'un des aspects qui poussait Nelson Mandela de ne rien lâcher de sa détermination à combattre l'ennemi par la lutte armée, il faut connaître le programme criminel des idéologues de l'Apartheid. Et cette idéologie n'avait vraiment rien à envier à celle d'Hitler.
Vous jugerez par vous-même en lisant ce programme monstrueux (Le plan d'extermination des noir en 1985 par P.W. Botha lire ici ! et et aussi le discours de 1980 de Peter Botha lire ici !).

••••• Une icône de la non violence qui n’en est pas une :

Maintenant il est vrai qu'il y a un aspect un peu stupide à vouloir montrer Nelson Mandela comme un saint. Lui-même refusait à ce qu'on le prenne pour une icône. Car il a assumé tous ses choix sa vie durant. Et il savait bien que ce n'est que sur la seconde partie de sa vie, une fois le combat contre l'apartheid vaincu qu'il changea son fusil d'épaule et suggéra la fin de la lutte armée et la nécessaire réconciliation avec ses anciens ennemis pour stabiliser une Afrique du sud et éviter une guerre civile. C’est pourquoi les puissants s’empressèrent de le féliciter une fois le combat fini, car le pire avait été évité.
(Lire un article très critique à ce sujet !)

l'insupportable violence de la richesse face à la pauvreté
L'insupportance violence de la richesse face à la pauvreté !

De fait, c'est tellement plus facile pour tous les pouvoirs en place sur terre de glorifier le combat de Nelson Mandela avec sa lutte armée car cela justifie ainsi toutes les actuelles dérives de tous ces régimes qui ne se gênent pas trop avec le respect des Droits de l'Homme… Excusez du peu mais il suffit de constater l'état de cette planète pour en être écœuré et en avoir la nausée.

Le Mahatma Gandhi
••••• En conclusion :

Si l’on devait donner son point de vue, je me permettrais de dire ceci : Suivant votre personnalité et vos choix de vie, vous devez avoir le choix de pouvoir choisir le chemin qui vous convient le mieux. À vous d’en assumer toute la rigueur, la difficulté et aussi, une fois la victoire venue, tous les lauriers.

Mais un point me semble essentiel, c’est d’avoir la possibilité de choisir votre chemin et de le choisir en conscience sans être manipulé par les autres.
Car c’est de votre choix que résultera votre approche du monde et votre conscience de l’humanité. Étant entendu que nous ne sommes ici en ce bas monde que pour un très court instant, une goutte d’eau en comparaison de l’éternité.

Bien à vous, votre serviteur de service.
Le 13 décembre 2013.


La Mahatma Gandhi et le respect de la vie


-------------------------------------------------------------------------------

Note : Vos commentaires peuvent être exprimés sur la page dédiée de Agoravox !

-------------------------------------------------------------------------------

Dernière modification de la page : le 23 décembre 2013.